Guillaume Armand, du Dauphiné Libéré, a écrit un article sur la participation de Carbone Savoie à l’Airbus des batteries électriques:

 » Quatre ans après sa reprise par Alandia Industries, Carbone Savoie, concepteur et fabricant de carbone et de graphite synthétique, a réussi à remonter la pente. Redevenue compétitive, l’entreprise savoyarde pourrait même devenir un acteur majeur de la production de batteries électriques en France. »

Il détaille, dans un monde ou « à l’horizon 2025, 10 à 15 % des  véhicules vendus en France seront électriques », les efforts de l’Europe pour se « se structurer pour contrer la mainmise technologique de la Chine sur l’industrie de la batterie lithium-ion. »

Enfin, l’article présente les importants investissements que l’entreprise va réaliser pour entrer dans la course : « Pour valoriser au mieux son savoir faire, Carbone Savoie envisage d’investir plusieurs dizaines de millions d’euros dans ses équipements. Objectifs : améliorer l’outil de production et l’adapter à la fabrication de graphite pour le marché des batteries« .

Cet effort est soutenu par Agnès Pannier-Runacher, venue inaugurer une important installation industrielle sur le site de Carbone Savoie.

L’article original est consultable sur ce lien.